Alliance

Alliance
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Historique

Aller en bas 
AuteurMessage
Maître-du-jeu
Dieu
Dieu
avatar

Nombre de messages : 19709
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Historique   Mer 23 Avr - 10:48

Pour des raisons encore inconnues, la Grande-Bretagne est entrée en guerre contre le Danemark. Deux de ses flottes, parties de la ville de son allié suédois Göteborg, ont attaqué par surprise la flotte danois postée dans le Kattegat. L'Attaque navale fut suivie d'autres offensives, cette fois-ci terrestres et avec le concours de la Suède.


Dernière édition par Maître-du-jeu le Dim 1 Juin - 12:14, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître-du-jeu
Dieu
Dieu
avatar

Nombre de messages : 19709
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Bataille navale de Læsø (septembre 1718)   Mer 23 Avr - 11:25



Bélligérants (unités engagées / unités perdues / unités restantes) :
Grande-Bretagne : 25 (13 corvettes + 7 bricks + 5 cutters) / 6 / 19
Danemark : 24 (6 galéasses + 9 bricks + 9 galères) / 14 / 10
Issue : Victoire britannique

Les flottes britanniques du chef d'escadre Thomas Gordon et du chef de division John Leake ont attaqué la flotte danoise de Frederik Giede près de l'île de Læsø (appartenant au royaume de Danemark).

Le rapport de force fut égal en nombre de navires mais la Grande-Bretagne avait plus d'une fois et demie de canons. Cependant, les galéasses danoises permirent aux danois de bénéficier d'une centaine de canons lourds bien plus puissants que ceux de leurs ennemis. John Leake commanda l'avant garde et les navires légers danois payèrent fort la rapidité de ses bricks et cutters (6 bricks et 6 galères danoises coulées contre 3 bricks et 2 cutters anglais). Les six galéasses de Giede furent neutralisées par la flotte de Gordon restée en arrière garde et qui se contenta de les repousser. 2 d'entre elles furent perdues tandis qu'une seule corvette fut coulée côté britannique. Voulant préserver ses navires lourds et voyant que la partie était perdue, Giede se replia avec le reste de sa flotte dans le sud de la mer Baltique.


Dernière édition par Maître-du-jeu le Jeu 26 Fév - 11:04, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître-du-jeu
Dieu
Dieu
avatar

Nombre de messages : 19709
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Bataille de Aarhus (novembre 1718)   Ven 25 Avr - 23:49



Bélligérants (unités engagées / unités perdues / unités restantes) :
Suède : 2.320 (1 régiment) / 1.830 / 490
Danemark : 2.570 (1 régiment) / 1.526 / 1.256
Issue : Victoire danoise

On ne peut pas parler véritablement de siège de la part des suédois puisque la ville danoise de Aarhus ne possède pas de fortifications, ce qui rendait la cité plus vulnérable à un assaut mais offrait davantage de mobilité aux danois. Le rapport de force était a peu près égal : si la cavalerie suédoise était plus féroce que celle du Danemark, les danois avaient une infanterie et une artillerie un peu meilleure que celle de leur ennemi. Malheureusement pour la Suède, leur commandant Johan Claesson Banér fut tué par un boulet de canon ennemi ; mais la motivation des suédois à prendre la cité ne fut pas altérée. Aussi ils parvinrent à pénétrer dans la ville et à détruire la totalité des canons danois qui causaient bien des soucis aux soldats suédois. Mais l'avantage tourna en faveur des danois dont la garnison à pied de Patroclus Rømeling réussit à refouler l'ennemi hors de la ville tandis que leurs hakkapeliitats furent décimés pour plus de la moitié.


Dernière édition par Maître-du-jeu le Mer 31 Déc - 10:45, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître-du-jeu
Dieu
Dieu
avatar

Nombre de messages : 19709
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Prise de Kiel (décembre 1718)   Sam 26 Avr - 1:13



Bélligérants (unités engagées / unités perdues / unités restantes) :
Grande-Bretagne (1 régiment) : 2.660 / 570 / 2.090
Suède : 2.480 (1 régiment) / 260 / 2.220
Danemark : 2.320 (1 régiment) / 2.140 / 180 (tous prisonniers)
Issue : Victoire suédo-britannique

La ville danoise de Kiel, située à l'extrême sud du pays, est tombée après un débarquement suédo-britannique dans le Schleswig suivi d'un assaut de la cité. Henri de Massue, comte de Galway et commandant en chef du 4ème régiment britannique, dirigea celui-ci tandis que le régiment suédois de Nils Stromberg resta en dehors de la ville afin de dissuader de par sa nombreuse artillerie légère (30 canons) toute tentative de sortie des troupes danoises de Friedrich Hartwig von Nostitz. L'infanterie suédoise se tint à bonne distance afin de se tenir hors de portée des canons des fortifications de Kiel. De plus, la visibilité était quasi nulle à cause d'une tempête de neige, ce qui aida grandement les assaillants. Le comte de Galway put ainsi s'approcher sans grand danger des remparts de Kiel et prendre d'assaut la cité. Ses redoutables régiments of horse placés devant, la garnison danoise fut taillée en pièce. von Nostitz se rendit avec les quelques 180 hommes qui étaient restés pour protéger le palais, mais les prises de guerre furent bien maigres (un seul canon et trente chevaux).


Dernière édition par Maître-du-jeu le Mer 31 Déc - 10:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître-du-jeu
Dieu
Dieu
avatar

Nombre de messages : 19709
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Prise de Copenhague (décembre 1718)   Sam 26 Avr - 3:47


Magnus Stenbock menant ses troupes à l'assaut de Copenhague

Bélligérants (unités engagées / unités perdues / unités restantes) :
Grande-Bretagne (1 régiment) : 1.190 / 1.000 / 190
Suède : 4.840 (2 régiments) / 3.430 / 1.410
Danemark : 5.170 (2 régiments) / 4.440 / 730 (tous prisonniers)
Issue : Victoire suédo-britannique

La capitale danoise Copenhague a pu être prise par les troupes suédoises et britanniques après un affrontement qui a été davantage meurtrier pour les assaillants que pour les défenseurs. La ville était d'ailleurs gardée par Valdemar Reetz et surtout Vincens Budde, probablement le plus prestigieux commandant danois à l'heure actuelle puisqu'il remporta de nombreuses batailles contre les éternels ennemis suédois. Les suédois étaient commandés par les generaloberst Creutz et Stenbock tandis que les britanniques étaient dirigés par le duc de Marlborough. Celui-ci était à la tête d'une armée en sous-effectifs et n'avait pu réorganiser son armée. Aussi préféra t-il rester en arrière garde. Les pertes furent terribles des deux côtés, d'autant plus que les assaillants avaient posté 60 canons autour de la capitale dont 10 obusiers et 30 canons lourds. Stenbock, fier de son succès s'enivra après la victoire et ordonna de brûler le marché de Indre By pour venger la mort des soldats suédois tombés lors de l'affrontement.


Dernière édition par Maître-du-jeu le Mer 31 Déc - 10:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître-du-jeu
Dieu
Dieu
avatar

Nombre de messages : 19709
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Prise de Göteborg (décembre 1718)   Sam 26 Avr - 16:08



Bélligérants (unités engagées / unités perdues / unités restantes) :
Danemark : 5.510 (2 régiments) / 3.290 / 2.220
Suède : 4.640 (2 régiments) / 3.980 / 660 (tous prisonniers)
Issue : Victoire danoise

La ville fortifiée de Göteborg servait de base pour les opérations suédoises et britanniques dans le sud du Danemark. Le siège commence le 25 novembre, lorsque l'armée danoise commandée par von Tritzschler et von Scholten s'installe dans la plaine au nord de la ville. Les ingénieurs danois commencent rapidement à creuser des tranchées conduisant au château à l'ouest et aux portes est et sud du mur d'enceinte de la ville.
L'artillerie danoise n'est pas très nombreuse mais elle est composée de lourds obusiers pouvant sérieusement endommager les murailles. Le bombardement devient plus intense dans la matinée du 10 décembre et, à une heure du matin, l'assaut débute par une première attaque de diversion des Danois sur le château, suivie par deux attaques frontales sur la ville, l'une à la porte nord et l'autre à la porte ouest. Les Danois utilisent des fascines, des échelles et des pontons pour traverser les douves, précédés par des hakkapeliitats. Après un combat acharné, l'infanterie norvégienne commandée par von Tritzschler parvient à percer les défenses de la porte ouest. Cependant, tandis que les assaillants atteignent le haut du mur de la ville, l'artillerie danoise est neutralisée par des raids de trabants suédois ce qui permet aux Suédois d'utiliser leurs nombreux canons. Ils mitraillent les troupes qui traversent les douves, leur infligent des pertes sensibles mais la supériorité numérique des infanteries ennemies ne leur permettent pas de réussir à bloquer leur progression et ainsi de renforcer les hommes de von Scholten. Trop peu nombreux, les suédois sont submergés et anéantis par les soldats danois.


Dernière édition par Maître-du-jeu le Mer 31 Déc - 10:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître-du-jeu
Dieu
Dieu
avatar

Nombre de messages : 19709
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Bataille de Odda (décembre 1718)   Dim 27 Avr - 14:08



Bélligérants (unités engagées / unités perdues / unités restantes) :
Suède : 2.510 (1 régiment) / 710 / 1.800
Danemark : 2.060 (1 régiment) / 1.440 / 620
Issue : Victoire suédoise

Connaissant les qualités de preneur de villes du français Claude François de Bidal, marquis d'Asfeld, le colonel-général suédois Arvid Horn choisit de quitter la garnison de Bergen pour aller à la rencontre des danois en pleine campagne. Il fit stationner ses troupes dans la petite bourgade de Odda dans le Hordaland quand il su que les ennemis, pour prendre la route de Bergen depuis le Buskerud, avaient choisi de traverser la forêt de Hardangervidda. Odda se trouvait au sud d'un long estuaire et représentait donc pour les danois le seul passage obligatoire pour gagner Bergen. Les suédois disposaient d'unités plus étoffées et mieux commandées que les danois. Aussi, la victoire fut d'autant plus nette pour Horn que le manque d'infanterie côté danois porta préjudice à l'armée d'Asfeld. Ce dernier ordonna donc devant de sensibles pertes de sonner la retraite vers l'Oppland.


Dernière édition par Maître-du-jeu le Mer 31 Déc - 10:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître-du-jeu
Dieu
Dieu
avatar

Nombre de messages : 19709
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Seconde prise de Göteborg (janvier 1719)   Lun 28 Avr - 14:47



Bélligérants (unités engagées / unités perdues / unités restantes) :
Suède : 4.840 (2 régiments) / 2.760 / 2.080
Danemark : 2.220 (2 régiments) / 1.860 / 360 (tous prisonniers)
Issue : Victoire suédoise

Victoire dans la douleur pour les suédois lors de la reprise de la ville de Göteborg que les Danois avaient fait tomber il y a un mois. Les armées de Charles XII et de Hamilton af Hegby comptaient deux fois plus d'effectifs que leurs ennemis mais ces derniers, commandés par de brillants tacticiens tels que von Tritzschler et von Scholten firent payer cher le siège aux suédois. Les fortifications avaient déjà subi de forts dégâts lors du siège par les Danois mais des canons de défense étaient encore opérationnels et pouvaient poser problème aux assaillants. De plus, les combattant furent pris dans une tempête de neige qui n'arrangea pas les choses. Charles XII avait décidé de façon précipitée, pour contrecarrer le Danemark dans le sud de la Scandinavie, de reprendre la ville de Göteborg au Danemark. Lors du siège de Göteborg où il aligna pas moins de 40 canons dont la moitié de canons 9 livres, siège qui pouvait le rendre décisivement victorieux des Danois, Charles XII fut tué par un projectile qui lui traversa le crâne de part en part, le 18 janvier 1719. Plusieurs soldats portèrent le corps sans vie du souverain suédois sur un brancard dans la neige. L'Armée de Hamilton, première à pénétrer dans la ville subit de lourdes pertes mais les troupes danoises complètement submergées durent se rendre. L'un de leur commandant, le colonel-brigadier Von Tritzschler fut également tué durant l'affrontement. La victoire suédoise, bien que décisive, laissa donc un goût amer à tous les belligérants...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Historique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Historique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PROJET Warhammer historique : GUERRE de 100 ans
» Wargame historique : DBA
» Le 28mm historique !! maintenant c'est du plastique !!
» Historique, objet et esprit de ce forum
» règle historique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alliance  :: Vie Politique :: Archives :: Informations - La Gazette :: Campagne de Danemark (septembre 1718-août 1719)-
Sauter vers: